Bonnet jaune

dsc08082
dsc08078dsc08077

C’est l’automne et ses couleurs chatoyantes, c’est l’automne et on commence à se couvrir un peu plus, de la tête aux pieds, parce qu’il fait froid. Et je déteste le froid. Mais j’avoue que je suis sensible à cette période de l’année si belle et si colorée. Et puis c’est l’occasion de se remettre au tricot, même si, très logiquement, il faudrait tricoter l’été pour être prêt à affronter les jours gris et frais. Mais ça c’est un autre débat. Donc j’ai repris avec bonheur mes grosses aiguilles, la laine méchée que j’aime tant, et j’ai tricoté en un rien de temps ce joli bonnet. Quant au petit garçon qui va le porter, il sera repérable à dix mètres. A moins qu’il ne se planque parmi les feuilles jaunies de figuier.

Cappuccino au chaud

DSC05338 DSC05343 DSC05346 DSC05347

Profiter du week-end pour lire les (vieux) journaux en buvant des (grands) cappuccinos. Mais dans ces grands verres, le café brûlant n’est pas toujours facile à boire. Alors j’ai tricoté pour mon verre un couvre-tasse, repéré sur le blog de Weareknitters. Celui-ci est peut-être un peu trop haut, mais il garde et mon café et mes mains bien au chaud.

Tricot et petits cadeaux

Panne d’inspiration, cerveau pris par le marasme ambiant, beaucoup de travail et de nouveaux projets en cours… bref, la Belette a du mal à se remettre à ses créations, le soir. Et puis j’ai eu quelques commandes pour Noël, j’ai ressorti mes grosses aiguilles, de la jolie laine très douce et très lumineuse, et l’envie de faire mille choses ! Il me reste des articles en stock (snood, pochettes, ceintures, broches…) pour vos cadeaux de fin d’année, des bricoles faites avec patience et amour, le soir, quand tout le monde dort… Et c’est en boutique. Sinon, contactez-moi, j’ai encore le temps d’exaucer quelques-uns de vos désirs !

Tuto #2 / Le Col-écharpe

Aujourd’hui, on se tricote un col-écharpe qui tient le cou au chaud, même au bureau. C’est une toute petite écharpe qui se ferme par un gros bouton ou, comme ici, une fleur en tissu. Les mailles sont tellement souples qu’on n’a pas besoin de faire une boutonnière ; on enfile le bouton/broche dans une des mailles.

Pour tricoter un col-écharpe, il vous faut donc :
– une pelote de laine moelleuse
– un gros bouton
– savoir faire le point de riz
Monter 10 mailles. Tricoter une maille endroit puis une maille envers et répéter cette alternance tout le rang. Tricoter ainsi 46 rangs (une maille endroit puis une maille envers/une maille endroit puis une maille envers…). Rabattre les mailles. Coudre un gros bouton à une des extrémités. S’enrouler le col-échrape autour du cou. Fermer les yeux. Rêver…

Tuto #1 / Le coussin Baby

DSC02161
Face au succès du coussin Baby, et sur les bons conseils de Peace and wool, je vous offre aujourd’hui le tuto pour le réaliser (et peut-être gagner le concours ?!).
Pour tricoter une housse de coussin de 40×40 cm environ, il vous faut donc :
– deux gros boutons
– une aiguille à laine
– savoir faire le point mousse et jersey
Monter 34 mailles puis tricoter 27 rangs en point mousse (rang endroit/rang endroit).
Tricoter 17 mailles en point envers puis 17 mailles en point endroit. Puis tricoter tout le rang suivant en point endroit. Répéter cette opération pour obtenir 18 rangs.
Tricoter 17 mailles en point endroit puis 17 mailles en point envers. Puis tricoter tout le rang suivant en point endroit. Répéter cette opération pour obtenir 18 rangs.
Tricoter 20 rangs au point mousse (rang endroit/rang endroit).
Replier le rectangle sur l’envers pour faire apparaître, d’un côté, le carré fait de carrés, et de l’autre, les deux moitiés. Coudre endroit contre endroit les bords du rectangle en faisant dépasser un bord sur l’autre, de 3 cm environ. Coudre les boutons. Ils passeront à travers une maille.
Si vous aimez, likez sur la page Peace and wool ; je remporterai peut-être de quoi tricoter de nouvelles idées !
A enfiler sur un oreiller. Bonne nuit !
Pour tout détail/renseignement/conseil, me contacter sur leblogdelabelette@gmail.com

Coussin tricoté tout doux

Commande spéciale pour un cadeau de naissance : le gros coussin en laine blanc. J’ai ressorti mes très grosses aiguilles adorées, choisi deux belles pelote de laine blanche toute douce (Peace and Wool), imaginé un mélange de point mousse et jersey et réalisé une fermeture à l’arrière avec deux gros boutons en nacre. C’est la première fois que je me plie à l’exercice et passées les quelques difficultés de mesure pour arriver à faire un 40×40, je suis assez contente du résultat. Plaira-t-il au petit Dimitri ?

1, 2, 3 Bonnets

1, 2, 3, nous irons au bois, parés de nos jolis bonnets fraîchement tricotés. Chacun a choisi sa couleur, et j’ai une fois de plus craqué pour la superbe laine de Peace and Wool. Je ne perdrai pas un de mes Petits Poucets cette fois encore, car les gros pompons orange, vert et bleu se voient de loin. Les oreilles sont bien au chaud, le soleil est au rendez-vous, on voudrait que le temps s’arrête…

La petite écharpe aux grosses mailles

Le froid m’inspire et je tricote sans relâche depuis deux semaines : snoods, bonnets, coussin, aussi. Ce col, qui est en fait une petite écharpe, est tricoté au point de riz. On le noue autour du cou et on le ferme en glissant cette grosse fleur de tissu bleue à travers une des mailles. Il sera parfait pour affronter les matins frais. On pourra même le garder au bureau pour vraiment rester au chaud. Pièce unique en boutique !

Béguin enfant ou le joli bonnet pour bébé

Le retour du grand froid me donne envie, à chaque fois, de reprendre mes aiguilles. Il me restait une jolie pelote de laine Peace and wool une fois les snoods des enfants tricotés. J’avais en tête un béguin pour nouveau-né ; allez savoir pourquoi, je n’ai plus de bébé. Mais j’adore ce genre de modèle, très pratique et un peu désuet (vous me connaissez, désormais). Pour les photos, le bébé, ça a manqué, évidemment ; j’ai croisé Raiponce dans le panier à jouets de ma fille, et sa tête m’a semblé parfaite pour les essayages.
J’ai imaginé ce modèle pour la naissance, très doux, très chaud, unique et en boutique !

DIY : le dessous de théière en crochet

Une envie soudaine, hier à minuit, de bricoler quelque chose… Voici donc le petit « dessous de théière » crocheté vite fait, qui pourra sans doute aussi servir de dessous de plat ou de sous-mug. Il faut dire qu’en rangeant mon bureau, j’ai remis la main sur mon crochet 15 et mes pelotes de trapilho achetées il y a quelques mois, vous vous souvenez ? Depuis, je bricole sans arrêt de petites choses avec ces fins de pelotes : bracelets, headbands, et donc, dessous de plat.
Pour celles qui savent crocheter (débutantes, venez vite !), c’est très simple. Il faut un peu de trapilho, deux couleurs, plus ou moins en fonction de vos envies, et un crochet en 15. Voici les explications :
1. Faites une chaînette de 7 mailles avec la couleur de votre choix.
2. Reprenez la première maille en l’air de la chaînette en faisant une maille coulée puis terminez par 1 maille en l’air. Vous obtenez un disque.
3. Faites une maille serrée par maille, soit en tout 7 mailles serrées. Terminez par une maille coulée suivie d’une maille en l’air. Le disque est un peu plus grand. Le premier rang est terminé.
4. Faites deux mailles serrées dans chaque maille, c’est à dire qu’il faut faire une maille serrée puis une deuxième mais dans le même trou. Cela revient à doubler le nombre de mailles. Terminez par une maille coulée suivie d’une maille en l’air. Le disque est encore un peu plus grand. Le deuxième rang est terminé.
5. Changez de couleur (ou pas si vous restez sur une seule couleur). Faites une maille serrée par maille. Terminez par une maille coulée, coupez le fil en laissant 3 cm et repassez le bout dans la boucle, en serrant pour que le disque ne se défasse plus.
Le dessous de théière est terminé ! Bien sûr, si votre théière est plus large, il faut faire quelques tours en plus.
Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me contacter.
Et pour celles qui ne savent pas crocheter, cet article est disponible en boutique !

J’en profite pour vous montrer mon dernier achat : une paire fauteuils bridge scandinaves des années 60. J’adooore !