Robes wax

DSC02367
DSC02364
DSC02362
DSC023662
Un modèle « petite fille sage » en wax de coton ultra coloré, c’est le parfait mix and match pour Andrée ! J’ai trouvé ce modèle dans le magazine Maison Victor N°1 (janv-fev 2020) ; c’est un modèle hyper rapide à assembler, en peu de pièces. Bref, une ou deux, c’était pareil, et ça fera un peu de choix cet été pour la jolie DD.

Broder les terres

DSC02335
DSC02355
DSC02358
Un coupon de bleu de travail, du fil, un plan du cadastre et voici les fameuses Tronchailles, patrimoine modeste mais non moins aimé du clan familial. Cette terre noire a vu naître un enfant qui, devenu adulte, en prend soin comme d’un trésor. Autour, des bois, des arbres planté à chaque petit enfant né, pour que l’histoire se poursuive à travers la nature…

Favorite Sweater

DSC02352
DSC02343
DSC02342
DSC02341
En avril, ne te découvre pas d’un fil, sauf qu’en mai, on a encore des giboulées et ça tombe bien ! Parce qu’il m’a fallu un peu de temps pour tricoter le Favorite Sweater de Charlotte Sometime et qu’il n’est prêt que maintenant. La faute à mon emploi du temps, cependant, pas au tutoriel hyper accessible de Charlotte qui m’a permis de réaliser nopes, point éventail et boucles longues sans même m’en rendre compte. Au final, un pull ajouré manches 3/4 comme je les aime, qui sera parfait pour les fraîches soirées de printemps.

Un ourson pour Léonard

IMG_20200607_103716_1
IMG_20200607_103731
IMG_20200607_103640
Léonard a eu un an pendant le confinement, et il grandit tellement vite que j’ai attendu encore un peu avant de lui coudre un pantalon, histoire de me caler sur notre prochaine rencontre. C’est chose faite, et même si les bisous ne sont pas encore à l’ordre du jour, c’était plaisant de le voir s’essayer à la marche, avec son grand sourire. J’ai cousu un pantalon en jersey noir, pour amortir les déplacements à quatre pattes, et l’ourson à tête de petite taupe – disent mes enfants – qui l’accompagnera peut-être. Modèles indémodables dénichés dans Les Intemporels pour bébés, d’Astrid Le Prevost.

Le filet en raphia XXL

IMG_20200419_132145 IMG_20200419_132136 IMG_20200419_132130
IMG_20200419_132122
Dans la série des « travaux à finir », ce filet XXL en raphia, entièrement réalisé au crochet. Je suis tombée par hasard sur ce livre « Sacs et paniers au crochet » à la bibliothèque, avant confinement, et j’ai voulu tester un des modèles proposé avec du raphia couleur naturelle. Ce n’est pas extrêmement agréable à manipuler, mais le modèle est simple même pour les semi-débutantes comme moi. Ces jours-ci, il fait dans la déco à défaut de servir aux courses – réduites – mais je lui réserve de beaux jours cet été, quand nous pourrons à nouveau nous promener.

Le body à paillettes

IMG_20200419_132333
IMG_20200419_131800
IMG_20200419_131928
IMG_20200419_131935
IMG_20200419_131744
Entre deux blouses médicales, quelques dossiers de boulot et les devoirs à suivre des kids, il me reste heureusement un peu de temps pour coudre, même si la période nous permettrait de rester en pyjama toute la journée ! nan je blague, je déteste ça ! Ce coupon de double gaze pailletée, achetée chez Tissuspapi il y a quelques temps, était parfait pour coudre le body Lana de Make My Lemonade retrouvé dans un « vieux » Modes et Travaux. Toujours un peu trop ample pour moi, et ma micro poitrine, mais parfait avec une petite broche brodée de Macon&Lesquoy dans le décolleté. Le genre de vêtement aérien qui fait du bien :)

Chic et champêtre, la robe en Toile de Jouy

DSC01996
DSC01992
DSC01993
DSC01994
Rien de plus paradoxal que la Toile de Jouy : ce tissu est tellement classe avec ses scènes de la vie à la campagne ! Les motifs sont aussi variés que les histoires, et les coloris reconnaissables entre tous. Ce type de toile créé dans les ateliers de la manufacture fondée en 1760 par Christophe-Philippe Oberkampf dans la commune de Jouy-en-Josas (Yvelines) fait la renommée de cette ville dans laquelle j’ai vécu 20 ans, et j’aime toujours autant la retrouver au détour de vêtements ou encore d’objets de décoration. Gros coup de coeur pour ma boutique de tissus en ligne adorée, Tissus Papi, qui propose aujourd’hui un large choix de toiles, aux coloris et motifs variés. J’ai craqué sur ce joli rose pour confectionner une robe à Miss Joséphine, bientôt 4 ans, à partir du patron de la robe Jannike repérée dans le Maison Victor N°1 (janvier-février 2020). J’ai aussi acheté un énooooorme coupon de toile verte qui va devenir… robe, pantalon, combinaison, petit blouson ? Affaire à suivre, donc !

Le pull confetti

DSC01876
DSC01879
DSC01878
Finir l’année avec un pull tout doux et très chaud même si plein de troutrous, rien de plus satisfaisant ! Modèle trouvé chez Aurélie, de Une Poule à Petits Pas, laine chez Mespelotes et Kalidou, rupture de stock oblige en cours de route. Je dois tricoter d’une certaine manière – serrée ? – qui fait que j’ai manqué de laine alors même que j’avais fait mon échantillon – en bonne élève – et suivi à la lettre les instructions… bref, j’ai utilisé 6 pelotes au lieu des 4 recommandées… le mystère subsiste. Toujours est-il que j’ai découvert avec plaisir ce fameux « point confetti » qui donne cet ajouré si joli. Et que nouveau pull rentre haut la main dans la catégorie des pullssidoux qui donnent à mes enfants l’envie de me faire des câlins.

Noir sur blanc

DSC01834
L’avantage, avec les Minus, c’est qu’on peut leur faire un super cadeau avec trois fois rien : deux pelotes de belle laine, un peu de temps et un livre cartonné. Un gros bonnet – modèle Peace and Wool – et un grand classique – « Noir sur blanc », de la géniale Tana Hoban, qui joue sur les contrastes pour l’oeil du tout petit – c’est le combo idéal inside-out pour Léonard, le dernier des petits neveux.