Les baluchons japonais

DSC00339
DSC00340
DSC00342
DSC00343
Après la série des bonnets – j’en ai encore un à vous montrer, mais on va changer de sujet cette fois ! – j’ai refait une série de baluchons japonais. Aussi appelés « Azuma bukuro », ces sacs étonnants sont faciles à coudre, à partir de deux longs rectangles de tissus. Il faut ensuite un peu de bon sens et l’esprit clair pour tout assembler dans l’ordre. Le choix des tissus est important puisqu’ils sont recto-verso. J’en ai profité pour ressortir et utiliser des coupons très colorés qui sont malheureusement trop petits pour réaliser des vêtements. Une fois terminés, on peut y glisser une boîte bento, des fruits, ou encore des petits objets. Ils se nouent ensuite par les pointes, qui devient alors une anse. L’esprit joli et pratique à la japonaise, j’adore ! Ils feront aussi et surtout double emploi à Noël : emballage cadeau et baluchon. Le cadeau parfait !

Les sachets à goûter japonais

IMG_4260
IMG_4263
IMG_4261
Exit les sacs en plastique ! Pour le goûter aussi, on veut du joli, du doux, du recyclable, surtout lorsqu’il s’agit d’y glisser des parts de cake ou des gros cookies faits maison. Ces coupons de tissu m’ont été rapportés par une magistrate-trotteuse qui est allée jusqu’au Japon, pays des jolies choses par définition. Le coton est épais et agréable au toucher ; les motifs originaux, délicats et amusants, comme savent si bien le faire les habitants du Soleil-Levant. Et puis quand c’est beau, c’est déjà bon. De quoi mettre en valeur, plus encore, cette heure sacrée du goûter.

Paul et les moutons






La famille s’est agrandie d’un joli Paul, cousin et neveu. Il était attendu depuis de nombreuses semaines, notamment par sa grande soeur, Cerise. Je doute qu’il soit un jour berger ; j’ai néanmoins craqué pour ce tissu à motif moutons pour lui coudre un bavoir tout doux et un sac « range-tout ». Pour le moment, il dort, il dort, il dort comme un petit ange… sauf la nuit, nous a-t-on dit.

Rentrée des classes et sacs coton


La rentrée est enfin arrivée, et n’y voyez pas (trop) de joie de ma part. Les enfants ont repris le chemin de l’école, et l’on se rend compte en arrivant dans la cour ce matin qu’ils grandissent encore plus pendant les vacances ! Et puis Eneki fête ses 7 ans aujourd’hui, le fameux « âge de raison » ; ça nous fait rire, ceux qui le connaissent comprendront.
C’est aussi le retour des doudous, goûters, petites bricoles à sans cesse trimbaler d’un lieu à l’autre : chaussons, livres, trésors divers et variés. Dans la boutique de la Belette, quelques petits sacs en coton sont déjà prêts pour cette périlleuse mission. Et si vous voulez choisir parmi les (très) nombreux tissus de ma collection, je vous le fais sur-mesure.

Fond de tiroir


Il y a quelques temps, j’ai fait imprimer quelques photos sur des coupons de tissu. Il y a eu les cactus ici et , et cette vue de mon grand tiroir à couture. Je trouvais dommage de découper le coupon, on n’allait plus rien comprendre. Voici donc une petite sacoche, un peu comme celles que l’on portait petites, pour mettre trois bricoles, un porte-monnaie et un sachet de bonbons. Détail de taille : le bouton qui ferme le sac est pris en photo et apparaît sur le verso du sac ! Il va falloir que je réimprime des instants ; j’aime voir photographiées ces scènes à la fois neutres et personnelles.
Le sac est donc vraiment unique et déjà en boutique !

Vive la mariée !

Miss P. va se marier avant le mois de mai… Et La Belette a l’immense honneur de lui confectionner quelques accessoires pour accompagner sa tenue de mariée. Ce sera donc un sac très coloré avec de jolies anses rondes de bambou vernis et une très grosse broche faite de fleurs assorties. Je n’ai pas encore livré la principale intéressée mais à vous j’avais très envie de tout montrer… Qu’est-ce que vous en pensez ?