Brocante de printemps

DSC05766

DSC05770

DSC05772

Ce dimanche doux et ensoleillé a sonné le début des brocantes, ici et là. Que de monde dans l’allée pour traquer la bonne affaire. Suis-je plus difficile ou alors le choix était-il moins alléchant ? Toujours est-il que je n’ai pas trouvé grand chose, ce matin, mais ne pouvais décemment pas repartir les mains vides. Cette jolie cloche en verre était parfaite(ment inutile) ! J’ai acheté en sus deux succulentes, pour remplacer celles que Panpan, alors en manque de printemps, avait croquées. Histoire de la mettre en scène, j’ai testé la recette de gâteau à la betterave tirée du très chouette livre Les nouveaux gâteaux au yaourt. Sur l’assiette vintage colorisée par Miss Stéphanie, alias Marie Lloyd, ma cloche était absolument parfaite !

Photographies brodées d’histoires

DSC05749

DSC05753DSC05752 DSC05758 DSC05763DSC05761 DSC05762

Lors d’une escapade à Avignon, j’avais acheté ce lot de vieilles photos sur une brocante de quartier. Certaines ont déjà fait l’objet de collages à partir de décalcomanies trouvées au même endroit. Il me restait celles-ci et l’envie de me raconter d’autres histoires. De fil en aiguille, j’ai eu envie de broder ces images anciennes : du fil argenté dans les jets d’eau, sur la rivière ou le lac ; une silhouette sur le macadam, qui semble retenir l’attention des passants amassés sur le bord de la route ; une inscription à la bombe sur le muret de cette jolie demeure… Ou comment redonner une autre histoire à ces photos vieillies et anonymes.

La Pochette canevas

DSC05500DSC05501

DSC05503

DSC05508

Après le délire robe et jupe, il me restait une bande assez large de mon grand canevas. C’était précisément ce qu’il me fallait pour coudre une pochette grand format, pour les 30 ans de Miss Cha. J’ai ajouté une doublure en Liberty dans les mêmes tons et laissé la bordure brute du canevas, imprimée « Les Biches ». « Où sont-elles ? », m’a demandé Aïnhoa. Sur le plastron de ma robe, il est vrai. Ce canevas aura fait de l’usage, comme dirait ma grand-mère. Heureusement, les vacances sont là et il y aura sûrement un petit Emmaüs à caler dans notre périple en Bresse.

La veste Torero

DSC05465

DSC05466 DSC05467 DSC05469 DSC05479

C’est un stock de petits canevas que m’a donné Miss Kentucky, suite à mon toc des derniers mois : la robe, la jupe, et même la veste. J’en ai donné aux copines et me suis demandée ce que j’allais faire du reste. Très jolis mais petits, colorés, ils vont souvent par deux. Ce devait être des petits exercices de canevas, à l’école (?). Et puis deux d’entre eux ont trouvé leur place sur ma veste bordeaux, dénichée dans un Emmaüs il y a quelques années. Je les ai cousus avec du fil de pêche, en guise d’épaulettes. Et je vais au bureau habillée en petit torero. Mon côté espagnol : Olé !

Robe Biches

Dans la série canevas, il y a encore la robe biches. Le modèle de la robe/blouse Areli proposé par la République du chiffon était parfait pour mettre en valeur, sous forme de plastron, le motif phare de mon canevas. Après avoir réalisé la jupe, il me restait un grand pan de canevas et assez de lainage pour me faire une robe. Le passepoil doré, c’est la touche finale parfaite, me semble-t-il. Les biches ont enfin trouvé leur place. Et j’ai encore de quoi bricoler coudières, pochette, broche ou que sais-je dans le morceau qu’il me reste… Affaire à suivre, donc. En attendant, si vous dénichez des canevas dans les brocantes, jetez-vous dessus ! On en fera quelque chose.

Patron vintage, robe rétro

Les beaux jours, même sous la pluie, voient fleurir peu à peu les brocantes aux quatre coins du pays. La traditionnelle brocante du 8 mai à Gif n’a pas été à la hauteur des années précédentes, ou alors suis-je plus exigeante. Accompagnée de ma tribu, je n’ai pas eu le loisirs, non plus, de fouiller comme j’aime à le faire… Toujours est-il que je n’ai ramené, cette fois, qu’un patron vintage trouvé au fond d’une valise en cuir vieilli. Heureusement, j’avais en stock un grand coupon de tissu rétro. L’après-midi pluvieuse a donc été propice à la confection de cette petite robe pour Miss Aïnhoa. Malgré le peu d’explications figurant sur le patron, je suis assez contente du résultat. Mes premières expériences en couture, ces derniers temps, ont sûrement porté leurs fruits. La petite robe sera parfaite pour nos vacances en Grèce !

La brocante de la Belette : sac vintage

Qui dit printemps, dit rangement. Etes-vous aussi atteint(e)s de rangement de printemps ? On commence par les vêtements, les placards, et on arrête finalement, découragée par la tâche… J’ai quand même remis la main sur quelques pièces rétro achetées au fil de mes brocantes et virées Emmaüs. La maison croule sous les objets, il me vient à l’idée de me défaire de certains à tous petits prix. Une envie, aussi, de débuter un onglet « la brocante de la Belette ».
Le premier est donc un petit sac très rétro, noir, en faux cuir mais en bon état. La fermeture est dorée, l’intérieur en tissu noir, un peu abîmé au niveau des plis notamment. Il sera parfait pour y mettre l’essentiel.

Brocante 70’s


Aujourd’hui, c’était la brocante, à Gif. J’avais pris un stand, histoire de vider les derniers sacs de vêtements et accessoires de bébé… Trois petits tours rapides entre deux ventes dans les allées ont failli avoir raison de mon porte-monnaie : je n’ai pas craqué pour ce magnifique petit ensemble à coudre… mais la robe version 70’s sera parfaite pour arpenter les plages grecques cet été !