La Madre

Mamou
Elle m’a commandé un pull à tricoter, modèle stylé de We are knitters, qu’elle porte à merveille, comme elle le fait avec une frippe dénichée en brocante ou une jolie pièce griffée. Elle a décidé de laisser vivre ses cheveux après des années de coloration, elle est si belle en cheveux blancs. Elle est à l’écoute, se permet de conseiller, de tirer la sonnette d’alarme, parfois, elle aide, elle aime, de façon inconditionnelle. Elle inspire comme elle respire. C’est Elle, mi Madre… Joyeuse fête à elle et à toutes les autres <3

Le filet en raphia XXL

IMG_20200419_132145 IMG_20200419_132136 IMG_20200419_132130
IMG_20200419_132122
Dans la série des « travaux à finir », ce filet XXL en raphia, entièrement réalisé au crochet. Je suis tombée par hasard sur ce livre « Sacs et paniers au crochet » à la bibliothèque, avant confinement, et j’ai voulu tester un des modèles proposé avec du raphia couleur naturelle. Ce n’est pas extrêmement agréable à manipuler, mais le modèle est simple même pour les semi-débutantes comme moi. Ces jours-ci, il fait dans la déco à défaut de servir aux courses – réduites – mais je lui réserve de beaux jours cet été, quand nous pourrons à nouveau nous promener.

Le body à paillettes

IMG_20200419_132333
IMG_20200419_131800
IMG_20200419_131928
IMG_20200419_131935
IMG_20200419_131744
Entre deux blouses médicales, quelques dossiers de boulot et les devoirs à suivre des kids, il me reste heureusement un peu de temps pour coudre, même si la période nous permettrait de rester en pyjama toute la journée ! nan je blague, je déteste ça ! Ce coupon de double gaze pailletée, achetée chez Tissuspapi il y a quelques temps, était parfait pour coudre le body Lana de Make My Lemonade retrouvé dans un « vieux » Modes et Travaux. Toujours un peu trop ample pour moi, et ma micro poitrine, mais parfait avec une petite broche brodée de Macon&Lesquoy dans le décolleté. Le genre de vêtement aérien qui fait du bien :)

Chic et champêtre, la robe en Toile de Jouy

DSC01996
DSC01992
DSC01993
DSC01994
Rien de plus paradoxal que la Toile de Jouy : ce tissu est tellement classe avec ses scènes de la vie à la campagne ! Les motifs sont aussi variés que les histoires, et les coloris reconnaissables entre tous. Ce type de toile créé dans les ateliers de la manufacture fondée en 1760 par Christophe-Philippe Oberkampf dans la commune de Jouy-en-Josas (Yvelines) fait la renommée de cette ville dans laquelle j’ai vécu 20 ans, et j’aime toujours autant la retrouver au détour de vêtements ou encore d’objets de décoration. Gros coup de coeur pour ma boutique de tissus en ligne adorée, Tissus Papi, qui propose aujourd’hui un large choix de toiles, aux coloris et motifs variés. J’ai craqué sur ce joli rose pour confectionner une robe à Miss Joséphine, bientôt 4 ans, à partir du patron de la robe Jannike repérée dans le Maison Victor N°1 (janvier-février 2020). J’ai aussi acheté un énooooorme coupon de toile verte qui va devenir… robe, pantalon, combinaison, petit blouson ? Affaire à suivre, donc !

Le pull confetti

DSC01876
DSC01879
DSC01878
Finir l’année avec un pull tout doux et très chaud même si plein de troutrous, rien de plus satisfaisant ! Modèle trouvé chez Aurélie, de Une Poule à Petits Pas, laine chez Mespelotes et Kalidou, rupture de stock oblige en cours de route. Je dois tricoter d’une certaine manière – serrée ? – qui fait que j’ai manqué de laine alors même que j’avais fait mon échantillon – en bonne élève – et suivi à la lettre les instructions… bref, j’ai utilisé 6 pelotes au lieu des 4 recommandées… le mystère subsiste. Toujours est-il que j’ai découvert avec plaisir ce fameux « point confetti » qui donne cet ajouré si joli. Et que nouveau pull rentre haut la main dans la catégorie des pullssidoux qui donnent à mes enfants l’envie de me faire des câlins.

Noir sur blanc

DSC01834
L’avantage, avec les Minus, c’est qu’on peut leur faire un super cadeau avec trois fois rien : deux pelotes de belle laine, un peu de temps et un livre cartonné. Un gros bonnet – modèle Peace and Wool – et un grand classique – « Noir sur blanc », de la géniale Tana Hoban, qui joue sur les contrastes pour l’oeil du tout petit – c’est le combo idéal inside-out pour Léonard, le dernier des petits neveux.

Les lingettes démaquillantes

DSC01832
DSC01827
DSC01830
DSC01825
A l’heure du zéro déchet, difficile de passer à côté de ces « disques » – carrés – qui remplacent le coton. Ces petites lingettes si pratiques et si écologiques sont, en plus, réalisées à partir de chutes diverses : éponge en bambou et cotons divers, en ce qui me concerne. Et comme j’en ai des tonnes, de ces petits bouts qu’on garde en espérant que ça serve un jour… ça tombe bien ! Lise m’en a commandé 4 jeux : 2 fleuris et 2 graphiques. Les voilà, ces petits bouts de ça.

L’écharpe toute douce

DSC01755
DSC01756
Il y a des projets, pourtant faciles, qui restent sur les aiguilles et au fond du placard des années durant… C’est le cas de cette écharpe en laine toute douce, achetée il y a fort longtemps sur le site de Peace and Wool. Commencée mais jamais finie, pourtant fort utile et absolument pas difficile à terminer. Bref, j’ai emmené avec moi cet été ce travail à terminer, sur le plage, et je me réjouis, avec l’arrivée des jours gris et frais, de pouvoir l’enrouler autour de mon cou le matin !
J’attaque les jeux de lingettes pour Lise, un nouveau pull et un sweat pour ma nièce. De quoi disparaître encore d’ici quelques temps.

Le sweat Renards

DSC01736
DSC01738
DSC01741
DSC01742
DSC01743
DSC01744
Fan de renards depuis toujours, fan de sweats et de vêtements soit trop petits soit trop grands, Eneki a donc complètement craqué sur ce « sweat renards ». Un tissu ultra doux, acheté sur le site suisse Tissu&co, un patron ultra simple trouvé chez BG, sur le site Rascol, et trois petites soirées plus tard, la confection de ce pull a été relativement rapide et simple… même si ma machine Singer, vieille de presque 15 ans, a le minimum de fonctions, et donc pas de surfil. Un point zigzag a fait l’affaire. Et histoire de pleinement rentabiliser ce nouveau doudou (soyons clair, quitte à pouvoir lui piquer de temps en temps), j’ai fait une taille 14 ans au lieu des 12 requis. Au suivant !