DD brodée

DSC00114 DSC00129
DSC00137

Il n’est pas toujours évident de faire le cadeau des UN an. Il y a toujours trop de jouets, de vêtements, un peu trop de consommation. J’aime bien l’idée que ce premier cadeau soit symbolique, reste. Alors oui, il est parfois inutile, mais j’aime à penser qu’il restera gravé dans un coin de tête, qu’il sera peut-être même conservé et ressortira du placard des nombreuses années après. Toujours est-il que l’adorable Andrée fêtait ce premier anniversaire il y a quelques jours. Ses parents sont drôles et attachés aux symboles, il fallait du concept, du jeu (de mots), du joli, aussi. J’ai décidé de broder des dés sur un mouchoir ancien déniché dans une brocante. Cela fait référence au jeu, donc, mais également à son petit surnom, Dédée. Sur une chemisette ancienne, un citron qui a la banane fera sans doute ressurgir a private joke du côté de mon frère. Un joli emballage, fignolé par les cartes numéros de chez Papier Tigre, fera le reste. C’est certainement un cadeau qui touchera davantage les parents que la fillette, mais je suis sûre que cela fait partie des présents « qui restent »…

Le sweat brodé

dsc07676-2

Version 2dsc07617

dsc07673
J’avais un col en dentelle, crocheté par ma grand-mère. Qu’en faire ? Il était parfait pour adoucir ce sweat tout gris. Mais une fois cousu sur le col en jersey, j’ai eu envie de prolonger un peu et de broder avec un fil argenté : une tasse, d’abord, puis « No milk today » ensuite. Ne me demandez pas pourquoi, c’est venu comme ça. La chanson, peut-être. C’est le sweat de la rentrée, que je serai heureuse d’enfiler quand les matins et les soirées seront plus frais, ou quand j’aurai envie de partir travailler en pyjama en sweat brodé.

La broderie Power

DSC06265 DSC06266 DSC06267

Il fallait bien ça : un écusson brodé pour affronter le départ et fêter cette nouvelle aventure ! Il me faudra plus de lignes pour tout vous raconter – l’entrepreneuriat social, les projets culturels, ma formidable associée… – et je le ferai. Toujours est-il qu’aujourd’hui j’avais à coeur de peaufiner cette « décoration » remise à Miss Stéphanie lors de son départ de la Grande institution. Du fil d’argent, un « emoticon » approprié, un peu d’humour et beaucoup d’effet. Y’a plus qu’à…

La veste Torero

DSC05465

DSC05466 DSC05467 DSC05469 DSC05479

C’est un stock de petits canevas que m’a donné Miss Kentucky, suite à mon toc des derniers mois : la robe, la jupe, et même la veste. J’en ai donné aux copines et me suis demandée ce que j’allais faire du reste. Très jolis mais petits, colorés, ils vont souvent par deux. Ce devait être des petits exercices de canevas, à l’école (?). Et puis deux d’entre eux ont trouvé leur place sur ma veste bordeaux, dénichée dans un Emmaüs il y a quelques années. Je les ai cousus avec du fil de pêche, en guise d’épaulettes. Et je vais au bureau habillée en petit torero. Mon côté espagnol : Olé !

Power « Cuisse de poulet »

C’est une private joke avec Miss Lloyd, mais je ne résiste pas au plaisir de la partager avec vous. Dans la série broderie/broches brodées, je tente effectivement le bras de fer/cuisse de poulet. Qui plus est, en argenté. C’est un emblème, presque un blason, qui pourrait symboliser notre force de travail, notre désir et notre persévérance pour y arriver. C’est, au final, un petit projet broderie sans prétention, amusant et décalé, qui supporterait la déclinaison en couleurs et en doré, pour s’accrocher sur chaque pull, chemise ou veste de la semaine.
In Power Cuisse de poulet we trust !

Cartes brodées, oiseaux colorés

Il flotte dans l’air ambiant comme un avant-goût de printemps. Le soleil est frais mais ça n’empêche pas les oiseaux de gazouiller ; quant aux primevères, elles commencent enfin à percer, dans le jardin. C’était exactement ce qu’il nous fallait pour sortir nos cartes à broder. Je les avais achetées en fin de soldes chez Le petit Souk, elles attendaient sur mon bureau le bon moment pour être bricolées. Nous avons choisi des fils colorés, l’oiseau qui nous plaisait, et avons brodé avec soin le contour de chaque espèce. Avant de les accrocher aux murs blancs de la chambre, histoire de faire entrer le printemps un peu dans la maison…

Coeur brodé

Ce dimanche gris et pluvieux, on cuit quelques cookies, on se prépare une théière aux senteurs de Grand Palais, et on se remet à la broderie, so trendy ! Lors de notre périple en Avignon, nous avions remis ce projet au goût du jour et acheté du tire-fil pour coudre sur nos sweats des sujets désuets au point de croix. Point de croix, finalement, mais du point de tige, à partir de la planche très organique transmise par Miss Stéphanie… Il s’agit des organes dessinés par Jenny Hart, brodeuse hors pair et hyper mode.
Nous avons choisi le coeur, en couleurs pour Stéphanie, argenté de mon côté. Après avoir finalement trouvé l’astuce pour décalquer puis reporter le dessin sur le tissu, j’ai pu me mettre à l’ouvrage.
Et utiliser, enfin, ce tambour de brodeuse récupéré dans les affaires de ma grand-mère.
Le fil DMC argenté était parfait pour broder ce coeur précieux.
Qui ne manquera pas, je suis sûre, d’attiser commentaires et réactions… 
Quant à moi, je suis toujours à la recherche de sujets rétro au point de croix ; n’hésitez pas à me contacter si vous avez cela !