Blanche

DSC09691
DSC09692

Blanche a pointé le bout de son nez il y a quelques jours à peine, au moment même où les cerises commençaient à mûrir. Blanche doit avoir la peau douce et les yeux bien souvent fermés, encore. J’espère qu’elle les ouvrira, toutefois, au son des gazouillis du printemps et qu’elle aimera cet ensemble de tissus graphiques et colorés : un nuage d’oiseaux noirs, un lange d’oiseaux lumineux, et, pour la maman, Colombe, une broche fleurs colorée. Bienvenu, Blanche : tu arrives au meilleur moment de l’année !

Eole

DSC09309 DSC09312 DSC09316DSC09308

Eole est arrivé hier soir, porté par les bourrasques ensoleillées de la journée. Il aimera voyager, c’est certain. Entre la France et l’Espagne, pour commencer, puis bien au-delà, je l’y vois déjà. Pour le moment, il reste bien sagement dans les bras de sa mère, puis s’endort dans ceux de son père, essaie ceux de ses oncles, tantes et grands-parents… et découvre peu à peu le monde qui l’entoure. Plein d’Amour.

Une cuisse de poulet !

DSC09294

Il est parfois des lubies qu’il faut vite réaliser. Pour la petite histoire, l’idée m’est venue lors d’un déjeuner familial qui regroupait à la même table adultes, enfants et nourrissons. Andrée, quelques mois à peine, tentait avidement de saisir la cuisse de poulet de sa mère alors même que celle-ci lui mettait en bouche la purée qui lui était destinée. Il reste encore quelques mois avant que ladite cuisse soit effectivement remise à la petite Andrée ; cette cuisse crochetée lui permettra donc de se préparer à l’aventure !
Crochet + cuisse de poulet = double défi ! Je n’ai pas l’habitude crocheter ; j’ai cherché un modèle à tricoter, mais RAS. J’ai trouvé celui-ci sur Pinterest, il a bien fallu s’y mettre. C’est pourtant si agréable et facile qu’il me vient déjà d’autres idées…

Joséphine

DSC09169 DSC09170 DSC09171 DSC09172 DSC09173

Joséphine est née la même nuit qu’Alice, à quelques heures près, à quelques pâtés de maison. Elle a, comme le dit si bien sa maman, la chevelure d’un bébé hérisson, bien brune, si douce. Elle fait évidemment le bonheur de ses parents et de son petit frère. Née sous le signe du Japon, il lui fallait une box à la fois graphique et nature, home made, cela va sans dire. Le choix s’est porté sur Clotaire le coucou, inspiré par un numéro de Marie Claire Idées, auquel j’ai noué une écharpe de soie que Colombe m’avait rapportée du Japon, augmenté d’un bavoir et d’un lange, le tout bien rangé dans une valisette dénichée à Monop’. Joséphine a ouvert les yeux lors de notre visite. Petit miracle. Et jolie bobine !

Poupées à coudre

DSC05625 DSC05628 DSC05630 DSC05631

Vu dans le dernier Marie Claire Idées, un livret de patrons de poupées aux looks assez surprenants mais néanmoins craquants ! Aïnhoa, convalescente, m’a commandé Célestine, la « lapine-petite fille ». Puis nous avons craqué pour « Fleur de printemps », petite indienne qui ressemble tant à Yakari, l’Indien animé de mon enfance, et que mon petit neveu Victor aime tant. Ces modèles sont parfaits pour utiliser les coupons de tissus, feutrine et boutons solitaires. Il y a encore une douzaine de modèles à coudre ; j’attends impatiemment de nouveaux prétextes pour m’y mettre !

Larzac is back, part 3 : nuage tout doux

C’est un nuage tout doux qui fait la pluie et le beau temps. C’est un soleil radieux qui brille entre deux averses. C’est un joli bébé, prénommé Adèle, qui est né cette semaine chez nos amis de toujours. C’est la rentrée qui, à peine commencée, fatigue déjà les enfants. C’est le retour en force de mon coupon de (fausse) peau de mouton. Et un coussin-doudou disponible en boutique pour apaiser les tensions et toujours voir, après la pluie, le beau temps.

Bambi


Après de longues heures, le soir, à essayer de mettre en forme ce doudou, je crois que ça y est à peu près : on dirait presque Bambi ! Je vous passe les galères – le rembourrage qui fait craquer la feutrine, la colle qui dégouline… – car maintenant j’attends impatiemment demain pour l’offrir à ma fille. Et qui sait, nous aurons peut-être Panpan le lapin, en plus, pour l’occasion…

Love me tender

Réalisé pour le petit neveu à venir, testé et approuvé par mes enfants, qui deviendront un jour un excellent groupe de rock, assurément, voici le doudou guitare ! De proportions un peu surprenantes, je vous l’accorde, l’instrument a cependant l’avantage de ne pas faire de bruit, de chocs et de se garder au creux du lit la nuit. Sur commande en boutique. Et nous on attend impatiemment le futur guitariste… 

Chouette, alors !

C’est l’histoire de la chouette de Miss Aïnhoa qu’on se traîne partout depuis presque trois ans déjà. Sale en permanence, trouée, vieillie, elle commençait à vraiment ne plus ressembler à rien sinon à un vieux coussin abandonné. Et puis la semaine dernière, j’aperçois dans Marie Claire Idées le modèle d’une petite chouette à croquer ; tiens, elle pourrait bien remplacer l’autre, je la ferai plus petite, plus solide, plus jolie. Aussitôt dit, aussitôt fait, petite chouette est née. Quant à Aïnhoa, elle l’a tout de suite adoptée !
Pascale, tu reconnaîtras le tissu que tu m’avais envoyé ; si Miss Emilie veut la même, c’est tout à fait possible.
Dans la foulée, j’ai enfin ouvert mon paquet et commence à monter colliers et bracelets. A voir, donc, très vite sur le blog et la boutique.