Au top !

DSC01341
DSC01338
DSC01339
DSC01337
DSC01334
Après tous ces tricots, j’avais besoin d’un peu de couture : c’est assez rapide et efficace, et en une demie-journée, on a un vêtement tout fait ! Juste avant Noël, j’avais acheté un numéro de Coudre, qui comportait tout un lot de patrons à décliner, d’inspiration japonaise actuelle. Il me restait ce coupon en lainage acheté 1 euro à la Ressourcerie, juste assez pour réaliser ce top-pull. Le mix and match était parfait ! Seul changement par rapport au patron, j’ai laissé tomber les boutonnières, car l’épaisseur de la laine allait abîmer ma vieille machine. J’ai donc cousu deux grosses pressions cachées par deux boutons anciens. Rapide et efficace, donc. Et joli ^^

Les fruits crochetés d’Alice

DSC01290
DSC01293
DSC01294
DSC01295
Quoi de plus doux et de plus chou que des fruits en laine et en coton en guise de première dînette ! Pour Miss Alice, je pratique régulièrement le crochet : après le petit agneau des 1 an, ces clémentines, fraises et citron offrets à Noël devraient l’occuper un bon moment avant que je ne complète la collection… Le mini panier en raphia ne lui permettra malheureusement pas de tout transporter d’une pièce à l’autre, mais il est parfait pour sa petite menotte.

Le Bonnet Perroquet

DSC01325
DSC01326
DSC01328
DSC01331
Il était absolument impossible de tricoter un bonnet beige rosé à ma copine Pauline sans craquer : j’ai donc acheté illico de quoi me faire le même, en vert Perroquet, évidemment, LE vert tant adoré. Le patron vient de chez Mauricette C., chez qui j’avais déjà acheté Henriette et Odette, les derniers patrons de pulls tricotés. J’étais trop contente de commander à nouveau de la laine mohair chez La Bouclaine, qui élève des chèvres angora dans le Pays basque. Ils ont un stock de coloris absolument dingues, le plus dur est donc de faire un choix (ou pas, d’ailleurs !). Ce modèle se tricote en 3 fils, il est donc hyper chaud, hyper doux, et hyper beau. Love Green Love Mohair… et là je me demande si je ne vais pas enchaîner direct sur les moufles, qui font partie du package !

Des couches pour les bébés de Joséphine

DSC01282
DSC01283
DSC01284
DSC01285
Quand j’ai assisté au change des poupées par Joséphine, mon adorable filleule, j’ai cru mourir de rire. Elle a pris une couche dans les siennes, a emballé la poupée comme elle a pu avec, et, constatant que la poupée entière rentrait dedans, a fini par jeter la couche, dépitée. « Il faudrait quelques couches ajustées à la taille des bébés », m’a dit sa mère… Voici donc un lot de couches ergonomiques et lavables pour les bébés de Joséphine, avec petit matelas à langer intégré, le tout dans une pochette « à emporter partout ». Yapluka !

Super Victor, le petit héros de tous les jours

DSC01269
DSC01270
DSC01272
Suite à la série des Tortues Ninja, Victor avait demandé à élargir sa panoplie de masques de Super-Héros. Voici donc Iron Man, Captain America et Batman – accompagné de Catwoman, pour Miss Alice. De quoi passer quelques heures à refaire le monde en toute confidentialité !
Et comme les cadeaux les plus chouettes sont souvent les plus simples, il a suffi de quelques feuilles de feutrine, d’un peu de fil et de patience.

Le Pull Trop Doux

DSC01257
DSC01268
DSC01261
Promis juré, je n’ai pas du tout flemmardé depuis septembre et les trousses de rentrée ! Il faut dire que le tricot, ça prend du temps, surtout à raison de cinq rangs par soir, et que le mohair, ça n’arrange pas les choses… Bref, le pull Henriette est terminé et il arrive à point nommé, juste au moment de la vague de froid qui, cette fois-ci, me réjouit ! J’avais acheté ces superbes pelotes sur le marché de Peyrehorade, le village de mon Amachi : « couleur vieil or, m’a dit la dame, c’est hyper tendance ». Soit. Et c’est en plus hyper doux et hyper chaud. J’ai raté deux trois trucs : la côte 1×1 qui se transforme en point de riz – finalement assez joli – ou le jersey un peu lâche à certains endroits – mais ça se voit peu, tant mieux ! Grande nouveauté : tricoter avec des aiguilles circulaires, ça évite les coutures partout, et ça c’est carrément fou-fou ! je suis in love total de mon pull doudou. Et je termine Odette, sur le feu depuis cet été, mais on va y arriver, dans la foulée !

Le body à pois

20180714_195001 (1)
20180714_194703
20180714_194724
20180714_195424
20180714_195236
« C’est quoi, un body ? » – le Mec
« Un haut cousu à une culotte » – la Belette
« … » – le Mec
Assez dubitatif quant au concept, le Mec a tout de même accepté de prendre quelques photos du body en question (un peu hard, le soleil de fin de journée ^^). Le patron est extrait du Hors-série – Modes & Travaux – « spécial Lisa Gachet » datant de l’automne dernier. Un coupon + une culotte Petit Bateau qui traînaient par-là et hop ! Le mètre de croquet doré au fond de ma boîte à rubans a trouvé sa place, lui aussi, sur le pourtour des manches. J’ai vu un peu grand pour la taille… à refaire si je trouve le temps et le courage.

La jupe qui brille

DSC00814
DSC00817
DSC00819
DSC00821
DSC00825
Petite, j’avais une copine qui rêvait d’avoir une « jupe qui brille ». Je pense qu’à l’âge « adulte », ou tout du moins même lorsqu’on dépasse cet âge d’être un enfant, il est encore temps. J’avais acheté ce coupon chez mon Tissuspapi adoré sans vraiment savoir en quoi j’allais le transformer. Et puis le baptême de Miss Joséphine a été l’occasion rêvée : la jupe dorée était de rigueur ! J’ai évidemment repris le modèle de Vanessa Pouzet – on ne change pas un modèle qui gagne – tout en le raccourcissant un peu – pas assez de tissu… la faute à l’achat compulsif. Je suis toujours aussi mauvaise en fronces, on a donc du plissé – et je m’en sors assez bien, je dois l’avouer. Quant à la tenue du tissu, elle est top : ça fait une jupe qui se tient et qui brille. J’attends le prochain bal. Ou juste la prochaine envie de l’enfiler – non mais !