La Pochette canevas

DSC05500DSC05501

DSC05503

DSC05508

Après le délire robe et jupe, il me restait une bande assez large de mon grand canevas. C’était précisément ce qu’il me fallait pour coudre une pochette grand format, pour les 30 ans de Miss Cha. J’ai ajouté une doublure en Liberty dans les mêmes tons et laissé la bordure brute du canevas, imprimée « Les Biches ». « Où sont-elles ? », m’a demandé Aïnhoa. Sur le plastron de ma robe, il est vrai. Ce canevas aura fait de l’usage, comme dirait ma grand-mère. Heureusement, les vacances sont là et il y aura sûrement un petit Emmaüs à caler dans notre périple en Bresse.

Des fleurs à la taille

Après la production tricot, le soleil m’oblige à me remettre à la couture. Et ça tombe bien, je vends désormais quelques articles dans une petite boutique de mon quartier. Les ceintures en tissu ont des airs de printemps et semblent plaire aux jeunes femmes du coin ; elles en profitent pour passer des commandes auprès de Christine, l’adorable gérante, et lui font même passer des idées. La ceinture jean/tissu fleuri en fait partie et je dois dire que ça rend plutôt bien. J’ai dû lancer un appel aux copines pour récupérer du fond de leurs placards de vieux jeans usagés (merci, Emmanuelle !). Chez la Belette, tout se transforme, rien ne se perd. Alors si vous avez vous aussi tissus et petite mercerie dont vous ne savez que faire, pensez à moi !