Pique-nique unique

Voilà l’été, voilà l’été, alors on ne ressort les toiles cirées que pour aller pique-niquer. Et comme on a toujours besoin de pochettes pour ranger petites serviettes ou couverts, on choisit de préférence celles qui ne craignent pas la giclée de jus d’orange et les doigts barbouillés de chocolat. Celles-ci sont donc parfaites pour faire partie de la fête !

Telle mère, telle fille

Le tissu wax a enfin trouvé une de ses destinations : ces ceintures afro-chinoises recto-verso aux dessins de fleurs et d’oiseaux. Elles m’ont été commandées pour une mère et sa fille, très fashion, d’où la difficulté de trouver des motifs qui conviennent aux deux. J’espère que le pari est gagné… Les ceintures, elles, sont en boutique, juste .

Jolie toile de Jouy

J’ai reçu ce week-end de nouveaux tissus aux imprimés faussement « Toile de Jouy », vraiment jolis, et me lance dans la grande couture pour ma fille cet été : une petite robe froncée rose et rouge bordée de biais liberty. Si je parviens à mes fins, je promets de vous la montrer. Mais il y aura certainement, en attendant, broches et petits articles dans le ton…

Fleurs à la main

Petits sous ou gros bonbons, secrets divers et papiers non classés… toutes ces choses dont on ne peut se séparer peuvent se glisser dans cette jolie bourse fleurie, que l’on aura ensuite envie de mettre dans un plus grand sac ou d’arborer fièrement à la main pour semer quelques fleurs sur le bitume parisien. Tissus décalés et charmants, j’adore, tout simplement !

Et un pantalon de garçon !

Chose promise… Voici donc le sarouel version garçon taillé dans deux coupons de coton anciens. Tentative de vichy bleu au milieu pour égayer un peu le marine des jambes. J’ai également essayé le pantalon à mes deux garçons : deux styles très différents ! Quant à savoir s’ils accepteraient de le porter tout une journée, je n’en suis pas certaine mais je promets d’y travailler !

Deux tissus et puis voilà !

Deux adorables tissus achetés chez Petit Pan à Noël et depuis, bavoirs, pochettes, béguin et autres accessoires ! Dans la foulée, voici également une ceinture inspirée des grosses ceintures chinoises à nouer autour de la taille ou sur les hanches, sur un jean, une robe, un pull fin, une chemise… Les possibilités sont nombreuses et la ceinture, réversible, se marie avec tout une garde-robe. Un lien en dentelle marron, une jolie boucle, et le charme opère… Pour celles qui craquent, elle est en vente !

Chapeau !

Certes, le soleil est parti sans laisser d’adresse… mais nous sommes toutefois déterminés à l’attendre de pied ferme. J’ai même décidé, hier soir, de lui faire les yeux doux en réalisant ce joli béguin pour Aïnhoa. Entre le chapeau et le bonnet léger, aux couleurs vives et gaies, ce couvre-chef absolument ravissant ne peut que le faire revenir, non ?!